Archives de catégorie : Insights

Petite réflexion sur Wesley Doggan : « Mais je suis pas gay ? »

Wesley Doggan était hétérosexuel à la base, avant sa rencontre avec Timothy. Mais à présent qu’il sort avec ce dernier, est-il devenu homosexuel, ou l’était-il sans le savoir ?

Question complexe : une partie de ses amis et de sa famille seulement sait que Wesley sort avec un homme. Il a commencé à se faire à l’idée que les gens le cataloguent comme gay –mais lui, se considère-t-il comme tel ?

Tim et Wes en ont discuté au début du tome 1, et après lui avoir posé quelques questions, Tim en avait lui-même déduit que son copain n’était pas homosexuel, mais peut-être bi. Les subtilités du lexique LGBT échappent complétement à Wes, il a grandi dans le fin fond de la campagne américaine, pour lui il n’y avait que deux cases sur le formulaire : hétéro ou gay. (Il n’avait pas consulté le verso de la page !) Du fait de son éducation, il y a peu de chance qu’il se définisse comme bi, parce qu’il ne savait pas de quoi il retournait il y a peu et qu’il ne s’identifie pas comme tel.

Il couche avec un homme, efféminé certes, mais un homme tout de même. A-t-il déjà été attiré par un autre garçon que Timothy ? Pour l’instant, à ce stade du récit, il semblerait que non. Alors si on lui posait la question directement, il y a des chances que Wesley réponde qu’il n’est ni gay, ni bisexuel.

J’ai déjà une petite idée sur le sujet, mais qui sait, la suite lui prouvera peut-être qu’il a tort ?

Affaire à suivre^^

Petite réflexion sur Timothy Finnegan : un garçon très « attachiant »

Le challenge avec Timothy Finnegan était d’arriver à le rendre sympathique aux yeux de Wesley et des lecteurs, malgré ses nombreux défauts. Bavard, cancanier, retors, dragueur, n’hésitant pas à manipuler les autres pour obtenir ce qu’il veut, il est aussi jaloux, il ne crache pas dans le verre, ne pense qu’à faire la fête et n’est pas très regardant d’avec qui il couche… bref, la liste est longue !

Mais pour être honnête, Timothy est le genre de personnage qui trace sa route et même s’il évolue, je ne tenais pas à le faire changer, ni lui ni son caractère. Il est entier, il assume toutes ses facettes et il est assez du genre à dire « Vous m’acceptez comme je suis, ou vous dégagez. »

Au final, ce personnage a été celui que j’ai pu le mieux définir et le plus vite. À mon avis, ce sont au contraire tous ses défauts qui le rendent aussi attachant.